1. Accueil
  2. // 
  3. Gibier d'eau
  4. // 
  5. Découvrez la chasse à l'oie en France

Découvrez la chasse à l'oie en France

La chasse à l'oie en France requiert une parfaite connaissance du milieu et des espèces qui le compose. Les oies faisant partie des espèces de gibiers d'eau, il est fort probable que vous soyez amené à voir d'autres espèces d'oiseaux lors de vos passées aux oies. Avant de vous lancer dans cette pratique de chasse, nous vous proposons d'en connaitre ces rudiments.

Différencier les espèces d’oies sauvages, chassables en France.

Les oies sauvages chassables en France 

Parmi les oies sauvages que l’on peut rencontrer à la chasse en France, on compte 4 espèces différentes, mais parfois confondues : 

L’oie Rieuse 

L'oie dont l'identification ne fait pas de doute, la plus répandue du reste, surtout dans les régions littorales, est l'oie rieuse, encore appelée oie à front blanc (Anser albifrons). La tête, le cou et la couverture du dos sont gris cendré plus ou moins brun, le ventre gris plus ou moins blancs, tachetés de plaques noires. A la base du bec et sur le front, l'oie rieuse porte une garniture de plumes blanches. La couleur du bec est jaune orange, les pattes jaunâtres, l'iris de l'oeil brun.

L’oie cendrée 

De son nom latin “Anser Anser”, l’oie cendrée est la plus grande des oies grises. Son plumage gris est tacheté de blanc. On la reconnait aussi facilement par son bec orange et ses pattes de couleur rose. 

En vol, l’oie cendrée a une envergure d’environ 175 cm, mesure de la tête aux pattes 90 cm et peut peser jusqu’à 4 kilogrammes. Simple différence entre le mâle et la femelle, la taille. On retrouve le mâle légèrement plus grand. 

L’oie cendrée est reconnaissable de loin, surtout par son cri extrêmement bruyant. C’est d’ailleurs lui qui trahit sa position. Lorsque l’on entend le cri des oies cendrées, elles peuvent se trouver au sol, comme dans les airs ou bien encore posées sur un plan d’eau. 

L’oie des moissons 

L’oie des moissons possède un plumage totalement gris, avec en fonction des individus, une intensité de gris qui peut varier. Elle a une tête beaucoup plus sombre que la poitrine, plus claire, dispose d’un bec jaune avec quelques nuances de noirs, des pattes oranges et la partie ventrale qui est blanche. Elle est également de la même taille que l’oie cendrée, mais différenciable par les caractéristiques ci-dessus. 

La bernache du Canada

La Bernache du Canada est la plus grande oie que l'on peut observer en Europe elle peut mesurer 1m de long. Reconnaitre une oie bernache est facile: son cou et sa tête sont noirs exceptés sa joue qui comporte une ocelle blanche. Il n'y pas de dimorphisme sexuel, que ce soit en terme de taille ou de couleurs, seuls les oisons présentent une différence de couleurs... et de tailles évidentes! La bernache est devenue une espèce chassable depuis l'arrêté du 14 Septembre 2016, considéré comme espèce exotique envahissante.

La migration des oies sauvages 

Les oies sauvages sont toutes des migratrices intégrales. Elles nichent dans le Nord et descendent passer l'hiver plus au sud. Un grand nombre d'oies passe la mauvaise saison en France, lorsque celle-ci n'est pas trop sévère, au nord de notre pays. 

En dehors de ces migrations tardives d'oies acculées par le froid, on observe des migrations régulières importantes. Les voyageuses passent sur notre pays d'octobre à fin Novembre. La migration "printanière" commence dès le début Février si la saison est douce et jusqu’au 20 Mars, date extrême du passage de retour.

Si rien ne les gêne dans leur activité migratoire, les oies transitent rapidement sur notre pays à haute altitude. Elles s'arrêtent parfois pour boire, se reposer un peu, avant de reprendre la route. Ces oiseaux en vol sont faciles à repérer à leur caquètement presque ininterrompu, souvent confondu avec celui des grues en mouvement. Si les conditions atmosphériques les y obligent, les oies, au cours de leur descente ou de leur remontée, stationnent pendant quelque temps dans un même secteur. Elles prennent alors des habitudes. En plein jour, elles se tiennent dans les champs, les prairies où elles pâturent. La nuit, elles se dirigent vers l'eau, la mer ou les grandes étendues lacustres, pour boire, se nettoyer et se reposer. Souvent, avant le lever du jour, elles ont quitté ces lieux pour rejoindre leur pâturage. Pendant les hivers rigoureux, elles exécutent le même manège, même si le plan d'eau où elles ont pris l'habitude d'aller est bloqué par le gel. Elles se posent alors sur la glace et viennent parfois jusqu'à un trou d'eau, pour boire. Ce sont souvent les mêmes plans d'eau qui sont visités régulièrement tous les ans à l'époque des migrations.

Comment chasser l’oie en France 

On chasse l’oie comme on chasse les oiseaux migrateurs tels que les canards. C’est-à-dire qu’elles sont très méfiantes, dotées d’une très bonne vue et que le chasseur doit être camouflé à la perfection pour ne pas se faire remarquer. 

Les oies ont pour habitude de se déplacer tôt le matin vers des champs dégagés ou fraîchement récoltés, dans le but de se nourrir. 

Cocagne vous aide à trouver des offres de chasse en France. En plus de simplement trouver le champ ou le plan d’eau idéal pour la chasse aux oies, Cocagne valide en terme de qualité chaque offre de chasse, grâce aux Fédérations Départementales des chasseurs partenaires qui les valident chaque jour. Cette méthode nous permet ainsi de vous proposer des offres de qualités et sécurisées et sans aucune marge sur les prix des offres de chasses. Raison pour laquelle vous pouvez parfois trouver des offres gratuites.

Les astuces pour chasser l'oie en France

La chasse de l’oie à poste fixe 

Les oies ont pour habitude de se déplacer tôt le matin vers des champs dégagés ou fraîchement récoltés, dans le but de se nourrir. 

L’oie peut se chasser à poste fixe. Le chasseur place des formes sur un champ, afin de faire rapprocher les oiseaux de son affût. 

A quel moment tirer ? 

L’oie est un oiseau assez gros et très résistant. Pour optimiser ses chances et pour ne surtout pas blesser l’oiseau, le chasseur doit réussir à faire venir les oies, tout proche de lui.  Bien souvent, quand vous distinguez les yeux de l’oiseau, c’est la distance idéale ! 

Se camoufler, et réussir sa chasse à l’oie !

On ne le dira jamais assez, mais être très bien camouflé est la condition pour faire venir les oies. Ajouté à cela du brouillard, de la brume et un temps avec peu de visibilité et vous avez le temps parfait pour la chasse à l’oie. 

Afin d'accroître les chances de faire poser les oies, il faut regarder la direction du vent. Elles volent souvent contre le vent quand elles veulent se poser. Il est donc nécessaire d’observer le vent pour deviner de quel côté arriveront les oies. Une fois cette variable définie, vous avez tous les éléments pour bien positionner vos formes, par rapport à votre affût.

Trouver des offres de chasse aux oies en France

Cocagne n'est pas un site d'annonces de chasse comme il est possible d'en trouver un certains nombres sur Internet. Cocagne a un processus de qualité qui est assuré par les Fédérations Départementales des chasseurs partenaires et d'autre part, la plateforme Cocagne ne prend pas de marge au passage.

Ainsi, si vous souhaitez trouver de belles offres d'oies en France, il est plus que probable que ce soit via cocagne.fr.

Notez que Cocagne offre bien au delà de la chasse aux oies, de nombreuses chasses au petit gibier de qualité, chasse au canard, chasse à la grive, chasse au pigeon, chasse à la bécassine, chasse au faisan, chasse au lapin, chasse à la bécasse, chasse au lièvre, chasse au perdreau, des milliers de possibilités vous attendent et de nouvelles offres arrivent tous les jours.

Les dernières offres publiées

De nouvelles offres arrivent quotidiennement sur Cocagne.fr ! Toujours validées en terme de qualité par les Fédérations Départementales partenaires et toujours sans marge sur les prix!