1. Accueil
  2. //
  3. Offres de chasse au gibier d'eau

Offres de chasse au gibier d'eau

Connaitre les différentes chasses au gibier d’eau, leurs spécificités, l’équipement et les meilleurs lieux pour pratiquer cette chasse passionnante.

 Qui n’a pas été curieux d’en savoir plus sur cette pratique si intéressante, chasse d’observation et de contemplation, elle permet de découvrir un milieu très souvent vu de loin voire parfois inaperçu pour les non-initiés. Ainsi, si les espèces d’oiseaux telles que sarcelles, canards siffleurs, oies, fuligules, souchets, chipeau, morillon, n’évoquent pas grand-chose pour vous, nous vous conseillons la lecture de ces quelques lignes. Nous évoquerons également, au-delà des espèces de gibiers d'eau, les différentes pratiques telles la chasse à la hutte, la chasse au gabion ou encore les incontournables « passées ».

La chasse dans les marais, tout un monde.

Chasser dans les marais, c’est pénétrer dans un monde à part, un milieu humide à la frontière entre terre et eau. La chasse dans les marais concerne quasi exclusivement la chasse aux oiseaux. Hormis, certaines régions comme la Camargue où la chasse au sanglier se pratique en zones humides, la quasi exclusivité des chasseurs qui pratiquent la chasse aux oiseaux, canards, bécassines et autres gibiers d'eau vont dans les zones de marais, étangs, estuaires.

La plupart des oiseaux rencontrés sont des espèces migratrices, il convient de bien connaître les nombreuses espèces, bien savoir les identifier en vol ou une fois posée avant de tenter d’en prélever un.

Ce milieu semi aquatique est très particulier, l’étalement urbain a considérablement réduit ces zones d’une grande biodiversité. Nous pourrions ajouter également les aménagements sous Napoléon III qui ont eu pour conséquence le drainage de ces zones humides comme l'ont connu la Sologne ou les Landes.

Chasser dans les marais est un privilège dont il faut avoir conscience.

Si vous souhaitez découvrir des chasses aux gibiers d’eau, regardez nos offres sur cocagne.fr. 

Plus que des chasseurs, des sauvaginiers ou huttiers

Qu’entend-on par sauvaginier ?

Il paraît évident que si un terme dans notre lexique cynégétique a été créé pour désigner les chasseurs de gibiers d’eau, c’est que leur connaissance du marais est exceptionnelle.

Envouté par leur passion, appréciant le silence et ce sentiment de solitude, parfois troublé par les chants d'oiseaux qu’un non initié ne pourrait reconnaître, cachés dans sa hutte au milieu d’un parfum d’eau stagnante unique, les sauvaginiers sont peut-être une espèce à part dans la belle famille des chasseurs…  

La connaissance des différentes espèces d’oiseaux chassables, leur résistance à la fatigue, au froid, au sommeil et leur habileté au tir mérite le respect.

Au-delà de cet état d’esprit de patience et de persévérance, la chasse du gibier d’eau qu’ils pratiquent nécessite une certaine méthodologie. Les appelants et leur placement sont une composante essentielle de cette chasse.

La chasse du gibier à l’appeau ou à l’appelant, quelles différences ?

Chasser le gibier d’eau n’est pas seulement prendre son fusil, s’installer dans une hutte et attendre patiemment. Si vous n’avez pas la technique pour attirer les différentes espèces d’oiseaux désirés, vous aurez libre court à votre imaginaire en contemplant la Lune à travers les nuages…

Un appeau est utilisé pour attirer les oiseaux. Il est à utiliser avec parcimonie et méthodologie. En fonction de la période de l’année, vous utilisez plus ou moins longtemps l’appeau. Son utilisation se fait en plaçant cet objet sonore dans la bouche tel un instrument de musique et ensuite, il vous appartiendra de jouer la bonne composition !

Un appelant, n’a rien à voir mais il est tout aussi utile puisqu’il consiste à représenter des formes de gibier d’eau qui seront perçus comme d’autres oiseaux par les canards, oies, sarcelles survolant le plan d’eau ou le marais. La disposition des appelants est précise et seule l’expérience d’un chasseur aguerri lui offrira des moments de chasse inoubliable. Les appelants en forme de canard sont également accompagnés de leurs congénères vivants qui attireront leurs congénères par leur appel régulier.

Pour parfaire vos connaissances, Cocagne propose des journées de chasse pédagogiques, des passées aux canards accompagnés de sauvaginiers passionnés. Ces offres de chasse sont pour la plupart proposées gratuitement. Pour en profiter, allez découvrir nos offres de chasse au gibier d’eau sans cesse renouvelées.

Peut-on chasser le gibier d’eau en battue ?

Comme évoqué précédemment, la chasse du gibier d’eau se pratique la plupart du temps à la hutte ou au hutteau. Cependant, dans certains territoires de chasse, on pratique la levée d’étang.

Une levée d’étang consiste à réunir plusieurs chasseurs autour d’un plan d’eau et à la vue des chasseurs, les canards colverts, sarcelles et autres oiseaux d’eau s’envoleront et pourront passer parfois à proximité de tir d’un chasseur. Il n’est donc pas pratiqué de battue aux canards mais bien de levée d’étangs.

Quelles munitions pour la chasse au gibier d’eau ? 

Les cartouches de chasse pour la chasse au gibier d’eau ont considérablement évolué puisqu’il est désormais interdit de chasser au plomb pour prévenir les risques de saturnisme dans le milieu aquatique.

Ainsi, les plombs de chasse sont désormais composés d’alliage comme le bismuth ou encore en acier.

Les fusils modernes semblent plus convenir pour tirer des cartouches de ce nouveau genre à défaut des fusils anciens qui, semble-t-il auraient plus tendance à s’user avec l’usage de ces munitions dédiées au gibier d’eau selon les dires de ces propriétaires.

Quels sont les meilleurs chiens pour la chasse au gibier d’eau ?

Il est évident que chaque race de chien à ses spécificités et qu’un yorkshire n’a pas été sélectionné pour rapporter un canard lors d’une passée aux canards. Ainsi et sans vouloir faire de généralités, le labrador est une référence pour conserver son calme lorsqu’il voit les canards passer au-dessus du lui et n’attend qu’une chose, pouvoir se lancer dans l’eau hiver comme été pour rapporter le canard à son maître. Les labradors sont considérés comme des chiens de rapports excellents pour ramener le gibier au pied de son maître. Une complicité unique se noue entre le maître et son chien. L’instinct du rapport est ancré dans cette race, ce qui ne dispense pas le maître de l’éduquer avec pédagogie dès son plus jeune âge.

Le gibier d’eau voit-il la nuit ?

Les canards, que ce soient les canards souchet, les canards pilet, morillon, sarcelles ou encore siffleur, sont tous dotés d’une vue perçante. Passant d’un marais à l’autre le plus généralement à la tombée de la nuit, ils sont capables de déceler le moindre mouvement. Le chasseur devra se montrer discret ainsi que son chien pour se garantir le tir de l’une de ces espèces. Encore une fois, savoir se fondre dans le décor est une des composantes de la chasse au gibier d’eau. Tentez l’expérience, bougez à l’approche de ces oiseaux et vous comprendrez !

Quel équipement et quelle météo pour la chasse du gibier d’eau ?

Nous vous conseillons d’avoir une tenue de chasse appropriée pour cette pratique. L’humidité sera votre ennemi lors de certaines passées hivernales alors mieux vaut connaître quelques règles sur l’équipement.

L’équipement pour aller chasser le gibier d’eau ne sera évidemment pas le même au début de l'automne ou en plein hiver. Prévoir malgré tout des affaires chaudes pour le soir, même au début de l'automne car le taux d’humidité n’est pas le même au bord de l’eau. Des tenues vestimentaires qui se fondent dans le décor sont impératives.

Restez mobiles au moment de lever le fusil, si vous mettez trop d’épaisseur votre liberté de mouvement couplé au froid vous fera probablement rater le tir d’un vol de sarcelles ou de canards que vous attendiez sagement.

Désormais il existe de nombreux vêtements techniques adaptés à ce type de milieu parfois marécageux.

Ce qui se vérifie souvent : une marée montante, les premiers vents froids et forts venus du Nord, il y a de fortes chances que votre journée de chasse soit mémorable. Guettez le ciel, préparez vos appelants, restez silencieux et nous restons persuadés que bécassines, siffleurs, milouin, colverts, oies et sarcelles ne décèleront pas votre présence.

Un petit conseil : l’utilisation de grandes bottes type waders est conseillé pour aller récupérer vos oiseaux sur l’étang ou le marais si votre chien n’est pas là pour la passée au canard !

Où chasser le gibier d’eau ?

Certains chasseurs diront que les bons endroits sont comme les coins à champignons, on préfère les garder pour soi.

Si cette chasse vous intéresse et que vous souhaitez vous initier ou si vous êtes un sauvaginier aguerri, vous trouverez sur Cocagne, des chasses au gibier d’eau dans différentes régions de France, dans le Sud Ouest, en Charente, en Sologne et autres régions splendides. L’ensemble des offres de Cocagne sont proposés à prix coûtant et les offres de chasse sont vérifiées par les Fédérations départementales de chasse partenaire. Au-delà des offres de petit gibier, vous trouverez également toutes les formes de chasse sur Cocagne.fr. En plus, certaines offres sont gratuites  ce que vous ne trouverez nulle part ailleurs.

Découvrez les espèces de gibier d'eau

photo de prairie cocagne

Cocagne.fr, première plateforme nationale d’offres de chasse

mockup application cocagne
icone euro

Profitez d’offres sans aucune
marge sur les prix !

icone certifier

La qualité validée par les
Fédérations partenaires !

icone globe

Des milliers d’offres pour un
large choix !